8 avr

Notre séjour à Redfern, Sydney

Quand nous visitions Sydney, nous logions à Redfern, l’un des quartiers-banlieues qui touchent le CBD. Redfern est un quartier récemment réhabilité où l’on trouve donc de vieilles maison de l’époque Victorienne à côté d’espaces verts bien entretenus et de commerces branchés.

2015-03-19-6584
Redfern
2015-03-22-6703
Redfern

La population de Redfern est assez hétérogène en comparaison du CBD où les populations d’origine asiatique sont surreprésentées par rapport aux autres. Redfern est très apprécié par la communauté Aborigène car elle dispose de nombreuses institutions pour faire perdurer leur culture et les aider à trouver leur place dans cette Australie ayant trop tendance à les traiter comme des reclus ne pouvant vivre que dans l’Outback.

Toutes les maisons de Redfern ne sont pas toutes bien entretenues
Les maisons de Redfern n’ont pas toutes été rénovées.

 

2015-03-19-6587
Parc entre Redfern et le CBD

 

La maison où nous étions a été construite en 1880 et fût rénovée dans les années 2000, ce qui permet de concilier charme et commodités en tout genre. Si pour ce coup-ci nous n’avons pas autant sympathisé avec notre hôte que lors de nos précédentes expériences, ce dernier a été très agréable à vivre et a pu nous conseiller sur nos escapades en ville. Malheureusement, nous n’étions pas les seuls pensionnaires car cafards et araignées (dont une Huntsman) (note de Chloé : c’est la même espèce qu’on avait eu a 2 reprises dans le van) se sont invités pendant notre séjour.

2015-03-31-7077

2015-03-31-7081

HuntsmanRedfern
Araignée Huntsman

 

3 avr

Petit tour dans la ville de Sydney

Nous sommes restés pendant une semaine et demie dans la plus grande ville d’Australie. A noter que non, Sydney n’est pas la capitale de l’Australie, c’est Canberra qui détient ce titre malgré ces tout juste 380 000 habitants.

Dans Sydney nous avons vraiment ressenti le fait d’être dans une capitale cependant, d’être dans LA ville du pays où l’effervescence est présente à tous les coins de rue. Le nombre de buildings construits est immense et ceux en construction au moins égal. Le CBD se répand sur des kilomètres et il est vraiment dur le le parcourir d’une traite dans la journée, au contraire de Melbourne.

2015-03-20-6604

2015-03-20-6613

Au final, nous avons beaucoup parcouru la ville à pied, sous le soleil ou sous la pluie ! Car le soleil non stop en Australie, ça n’est que sur les cartes postales.

2015-03-20-6663
Sydney Harbour Bridge
2015-03-25-6872
Opera House

 

2015-03-20-6675
Le CBD près du Sydney Harbour Bridge et de l’Opera House
Vue depuis le jardin botanique
Vue depuis le jardin botanique

 

Si Sydney est une quasi capitale avec toute la circulation, le bruit et la foule digne de toute agglomération de plusieurs millions d’habitants, la vie sauvage est tout de même représentée ici et là.

2015-03-20-6680
Une otarie juste à côté de l’Opéra House
2015-03-22-6712
L’alternative au pigeon, l’ibis
2015-04-03 13_46_51-Lightroom
St Andrews Cross

 

2015-04-03 13_47_47-Lightroom

2015-04-03 13_48_35-Lightroom

Et un certain parti-pris se retrouve sur la construction de certains buildings.

2015-03-21-6702

12 fév

Articles enrichis en photo !

Juste pour vous dire que les articles suivants ont été enrichis par l’ajout de quelques-unes de nos photos (et d’une vidéo du van !) :

 

Route Melbourne – Adélaïde (Great Ocean Road)

Journal de bord du van – jours 1 & 2
Journal de bord du van – jour 3
Journal de bord du van – jour 4
Journal de bord du van – jour 5
Journal de bord du van – jour 6
Journal de bord du van – jour 7 (fin)

Adélaïde

Premiers jours à Adélaïde

31 jan

Coup de rétroviseur sur notre séjour à Melbourne

Comme nous allons bientôt quitter Melbourne, voici un petit récapitulatif de ce que nous avons pu voir dans la ville qui nous a particulièrement plût.

2015-01-26-3605

Tout d’abord, cette végétation présente dans chaque avenue, entourant presque tous les blocs. Verdure et béton donnent un côté très futuriste à la ville où ville ne rime pas systématiquement avec grisaille et pollution. Le temps est tout de même superbe, même si à Melbourne, il est très changeant tout au long de la journée. De plus la ville a été pensée ainsi, avec des grandes avenues parallèles à l’américaine et la place y a été faite pour y laisser piétons et végétation avec suffisamment d’espace pour ne pas s’y sentir étouffé. La ville est certes pleine de monde mais ça n’est jamais de trop, même en plein été pendant les différents évènements sportifs qui ponctuent ce mois de Janvier.

2015-01-20-3423

Également, la ville est très vivante (la journée), avec de nombreux chanteurs ou autre artistes de rue présents ici ou là. Le côté artistique de la ville ressort aussi dans ces nombreux petits passages découpant les blocs d’immeubles et entièrement recouverts de graffitis transformant ces passages normalement austères, très esthétiques.

 

2015-01-24-3525

Ces quelque derniers jours nous avons pu nous rendre entre autre dans la grande bibliothèque d’état du Victoria (l’état où se trouve Melbourne).

2015-01-25-3565

Et aussi, nous avons pu faire un tour dans la cathédrale St Paul, une cathédrale anglicane au milieu de gratte-ciels.

2015-01-29-3658

Puis, nous avons vu les jardins botaniques de Melbourne, pour un aperçu grandiose de la flore australienne, tout près des parcs immenses du sud de Melbourne.

2015-01-29-3696

Et enfin, nous avons été à l’Eureka Skydeck, au 88e étage de l’Eureka tower qui culmine à 297m.

2015-01-29-3784

Pour ceux qui se demandent déjà, non je n’ai pas eu le vertige, même collé à la fenêtre, aussi étrange que ça puisse paraître. Etions-nous trop haut ou les vitres trop épaisses ? Ou est-ce les sédatif PC pris la journée pour lutter contre cette angoisse des insectes et araignées horriblement grosses et velues qui a repris la veille au soir après avoir été attaqué /!\ par un cafard rampant dans la cuisine ? (le 2e en 2 semaine)

(Note de Chloé : attaqué est un bien grand mot, il a croisé ton chemin ^^)

2015-01-29-3697

Bref, nous avons assisté au coucher de soleil à plus de 280m d’altitude et à l’illumination progressive de la ville et de ses environs.

Le programme maintenant est d’aller chercher un van que nous louons du 31 janvier au 6 février et que nous rendrons à Adélaïde ! Hâte !

2015-01-29-3768